Sierra Leone et Liberia: 25,6 millions USD de garanties de la MIGA pour l’alimentation solaire des tours de télécoms d’Escotel




Les garanties couvrent les risques liés à aux restrictions de transfert, à l’expropriation, aux guerres et aux troubles civils, pour les investissements dans l’énergie de l’opérateur de télécommunications

 

 

L’Agence multilatérale de garantie des investissements (MIGA), institution du Groupe de la Banque mondiale, a approuvé des garanties pouvant atteindre 25,6 millions de dollars en faveur des futurs investissements dans le domaine de l’énergie de l’opérateur de télécommunications Escotel Mauritius

Il s’agit de 13,5 millions USD pour Escotel Limited en Sierra Leone et 12,06 millions USD pour Escotel Liberia Inc., a précisé la MIGA le 19 janvier.

Les garanties couvrent les risques liés à aux restrictions de transfert, à l’expropriation, aux guerres et aux troubles civils sur une période pouvant atteindre 10 ans. Elles appuieront les investissements d’Escotel pour l’alimentation de tours de télécommunications à partir de panneaux solaires photovoltaïques. Ces panneaux solaires viendront en addition ou en remplacement des générateurs au diesel.

Escotel espère réduire ses coûts d’exploitation en utilisant une énergie moins coûteuse que le diesel. La fourniture d’énergie aux tours de télécommunications représente environ 50% des dépenses d’exploitation de l’entreprise, d’après la MIGA. 

L’opérateur cible la modernisation de 600 tours en Sierra Leone d’ici à 2028 et 612 au Libéria d’ici à la même période. 

D’après la Banque mondiale, les deux pays possèdent une offre d’énergie très faible; le taux d’accès à l’électricité en Sierra Leone étant de 16%, pour 12% seulement au Liberia.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *