Sénégal: interdiction de la vente de carburant au détail à Dakar




Mesure prise pour des raisons de sécurité par le gouverneur de la région de Dakar, pour une période de deux mois à compter du 19 février

 

 

Le gouverneur de la région de Dakar au Sénégal, Al Hassan Sall, a interdit vendredi, 19 février, sur l’ensemble du territoire régional, la vente de carburant au détail pour des raisons de sécurité, pour une période de deux mois à compter du 19 février.

« ll est interdit, sur toute l’étendue du territoire de la région de Dakar, pour des raisons de sécurité, la vente de carburant au détail pour une période de deux (02) mois à compter du 19 février 2021 », a-t-il indiqué dans un arrêté signé le même jour.

« L’interdiction concerne, notamment la vente de carburant dans des récipients autres que les réservoirs des véhicules ou des cyclomoteurs », précise le texte.

« Par dérogation, la vente de carburant, dans des récipients spécialement prévus à cet effet aux personnes dont les activités professionnelles le justifient, peut être autorisée par les préfets de département ».

« Les contrevenants aux dispositions du présent arrêté seront punis des peines prévues par les Lois et règlements en vigueur », a mis en garde le gouverneur de Dakar – l’une des 14 régions du Sénégal.

Selon plusieurs observateurs, les autorités redoutent des manifestations pouvant perturber l’ordre public dans un contexte marqué par une procédure judiciaire enclenchée contre le député de l’opposition Ousmane Sonko, arrivé troisième lors l’élection présidentielle sénégalaise de février 2019.

M. Sonko, leader du Parti PASTEF, est accusé de « viols répétitifs et menaces de mort » par une jeune masseuse sénégalaise.

L’Assemblée nationale du Sénégal a mis en place une commission ad hoc, chargée de réfléchir sur la levée ou non de son immunité parlementaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *