Une centrale biomasse de 10 MW va voir le jour en Afrique du Sud avec l’appui du SEFA




Prévue à Harding, au sud de Durban, elle va bénéficier de 990 mille dollars de ce fonds fiduciaire

 

Un projet de construction d’une centrale biomasse à Harding, à environ 200 km au sud de Durban, va bénéficier d’un appui financier de 900 000 dollars du Fonds des énergies durables pour l’Afrique (SEFA), a annoncé la Banque africaine de développement (BAD) le 09 novembre.

Le projet porté par eThala Management Services va fournir 10 MW d’électricité à partir de la transformation du bois, de déchets agricoles et forestiers, associée à une technologie de gazéification.

Le financement du SEFA apporté à ce projet de bioénergie pour le développement socioéconomique de la communauté de Harding va précisément accompagner : la conception technique détaillée, l’évaluation complète de l’impact environnemental et social, le conseil juridique et financier autour des services qui seront offerts.

Le SEFA est un fonds fiduciaire multi-bailleurs administré par la BAD avec le concours financier des gouvernements danois, américain britannique et italien. Il a pour vocation de financer des projets – de petite et moyenne envergure dans le domaine des énergies renouvelables (ER) et de l’efficacité énergétique (EE). 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *