Le constructeur espagnol Seat compte lancer une auto 100% électrique en 2020, « au prix d’une voiture normale »




Ladite voiture sera « abordable pour n’importe quel consommateur européen moyen », selon le président de la marque espagnole, Luca de Meo

 

Le constructeur automobile espagnol Seat a annoncé jeudi, 22 mars, qu’il lancerait en 2020 une voiture 100% électrique, fabriquée dans une usine allemande de sa maison-mère Volkwswagen, qui investit massivement dans ce type de véhicule.

A cette date, « nous présenterons notre première voiture complètement électrique, grâce à la plateforme révolutionnaire développée par Volkswagen (dans son usine de Zwickau, ndlr) Je crois que c’est une grande opportunité pour Seat », a annoncé le président de la marque espagnole, Luca de Meo, lors d’une conférence de presse à Madrid.

La voiture électrique de Seat aura une autonomie de 500 km. « Elle sera vendue au prix d’une voiture normale (…), abordable pour n’importe quel consommateur européen moyen », a souligné M. de Meo. Une version hybride de la Seat Leon sera également fabriquée dans son usine de Martorell, près de Barcelone (nord-est) avec un rayon de 50 km.

Volkswagen, numéro un mondial de l’automobile, prévoit d’investir un milliard d’euros pour transformer son usine de Zwickau, dans l’est de l’Allemagne, en site entièrement consacré à l’électrique. Plusieurs modèles de différentes marques y seront fabriqués. En Espagne, les usines Seat fabriquent aussi d’autres modèles du groupe Volkswagen, comme l’Audi Q3.

« Nous investirons dans les voitures électriques et hybrides car en raison des règles fixées, aucune marque ne pourra atteindre les objectifs sans des ventes substantielles dans ces deux technologies », a expliqué M. de Meo, faisant allusion à la réglementation européenne qui impose aux constructeurs de réduire de près d’un tiers les émissions de CO2 de leurs véhicules d’ici à 2021.

Le géant allemand Volkwswagen compte investir dans les cinq prochaines années environ 34 milliards d’euros dans la recherche et le développement de la voiture de demain, électrique ou autonome. Il compte commercialiser chacun de ses modèles en version électrique d’ici 2030, sans toutefois abandonner la production de modèles diesel.

Face au déclin du diesel, en forte baisse depuis plusieurs années en Europe, de nombreux constructeurs automobiles ont annoncé récemment qu’ils entendaient se consacrer davantage à l’électrique. Les constructeurs allemands sont en tête des investissements dans ce domaine.

En 2017, Seat, basé en Catalogne (nord-est) a vu son chiffre d’affaires croître de 11% à 9,5 milliards d’euros, pour quelque 470 000 véhicules vendus. Le groupe exporte environ 80% de sa production.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *