Le programme Scaling Solar va soutenir la réalisation de deux centrales solaires d’une capacité totale de 60 MW en Côte d’Ivoire




L’énergie fournie par les deux centrales sera injectée dans le réseau national

 

La Côte d’Ivoire, qui a rejoint le programme Scaling Solar de la Banque mondiale, va bénéficier d’assistance technique et de financements pour développer 60 mégawatts d’énergie solaire pour le réseau électrique national.

Les deux centrales solaires photovoltaïques seront développées sous forme de deux partenariats public-privé.

L’adhésion de la Côte d’ivoire au programme Scaling Solar a été matérialisée par un accord signé entre la Société financière internationale du Groupe de la Banque mondiale (IFC) et le gouvernement ivoirien, représenté par le ministre du Pétrole, de l’Energie et des Énergies renouvelables, Abdourahmane Cissé, selon une information rendue publique par l’IFC le 15 novembre.

Dans le cadre de l’accord signé avec la Côte d’Ivoire, Scaling Solar soutiendra la conception, le financement et le développement de deux centrales solaires photovoltaïques pour aider le pays ouest-africain à atteindre son objectif de 42% d’électricité renouvelable – dont 400 MW d’énergie solaire – d’ici à 2030. 

Scaling Solar est une initiative lancée par la Banque mondiale pour permettre le développement de centrales solaires à moindre coût dans les pays en développement. Elle se présente sous forme d’un “guichet unique” offrant une palette de services: assistance technique, documentation standardisée, financements pré-approuvés, instruments d’assurance et de garantie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *