Le Rwanda pourrait bénéficier d’investissements d’Eni pour des projets de transition énergétique




Le PDG d’Eni, Claudio Descalzi, a rencontré le président Paul Kagame dans ce cadre

 

Le président-directeur général du groupe énergétique italien Eni, Claudio Descalzi (photo, g), a rencontré à Kigali le président rwandais Paul Kagame (photo, d) et la ministre du Commerce et de l’Industrie Beata Habyarimana, selon un communiqué diffusé par la société vendredi.

L’échange a eu lieu la veille, jeudi 04 novembre.

Le PDG d’Eni a discuté avec les autorités du pays d’Afrique de l’Est d’un éventuel partenariat dans le domaine de la transition énergétique, de l’économie circulaire et du développement de cultures pour les biocarburants, bien que le Rwanda ne figure pas parmi les pays africains où la société italienne mène des activités dans la chaîne de valeur des hydrocarbures.

Le géant italien a signé en septembre un protocole d’accord avec l’Agence internationale pour les énergies renouvelables (Irena). L’accord vise à permettre aux deux acteurs de collaborer pour la promotion des énergies renouvelables et des initiatives de transition énergétique dont le développement de biocarburants pour les transports, dans les pays exportant ou utilisant les combustibles fossiles pour la production d’électricité. Il s’agit de pays où Eni est présent, en particulier en Afrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *