Rwanda: le gouvernement compte passer de 27 à 45 sous-stations électriques d’ici 2024




Ambition présentée le 28 mars à l’occasion de l’inauguration des sous-stations électriques de Nzove (16 MW) et Gahanga (19 MW) dans le district de Bugesera (est)

 

Le Rwanda va construire 18 sous-stations électriques afin de renforcer son secteur énergétique, a annoncé jeudi dernier, 28 mars, le ministre des Infrastructures, Claver Gatete.

Le gouvernement entend ainsi faire passer de 27 à 45 le nombre de sous-stations électriques d’ici 2024 dans le cadre de ses efforts « pour assurer une énergie suffisante et fiable pour tous », a-t-il expliqué lors de l’inauguration des sous-stations de Nzove et de Gahanga dans le district de Bugesera (est).

Ces deux sous-stations, d’une capacité respective de 16 et 19 mégawatts, devraient améliorer la qualité de l’approvisionnement en électricité dans la capitale, Kigali, et dans le district de Bugesera, a estimé M. Gatete.

« Avec la construction d’autres sous-stations, nous visons à améliorer l’efficacité énergétique et à réduire les pertes énergétiques dans le réseau de distribution », a expliqué M. Gatete.

Selon Rwanda Energy Group (REG), entreprise publique qui gère les infrastructures énergétiques de ce pays d’Afrique de l’Est, les pertes d’énergie sur le réseau électrique rwandais étaient de 21,1% au cours de la période 2016-2017, et de 19,1% au cours de la période 2017-2018. En 2019, l’entreprise espère réduire ces pertes de 1%.

Le Rwanda s’est fixé pour objectif de parvenir à un accès universel à l’électricité d’ici 2024, lequel pourrait être atteint grâce à une électrification en réseau et hors réseau, selon le ministère des Infrastructures.

L’énergie hydroélectrique représente 42% des sources énergétiques totales du Rwanda, l’énergie thermique 31%, l’énergie solaire 5% et le méthane 14%, selon des chiffres du ministère datant de septembre.

A fin juin 2018, d’après les données de la BAD, le taux d’accès à l’électricité dans le pays était de 44%.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *