Nigeria: retour à l’ordre dans la fourniture d’électricité avec plus de 3876 MW après la rupture d’un gazoduc




La Transmission Company of Nigeria (TCN), qui contrôle le réseau électrique, a annoncé mercredi 20 juin à Lagos la réparation du gazoduc endommagé qui avait entraîné la fermeture de six centrales thermiques le week-end

 

La Transmission Company of Nigeria (TCN) a annoncé, mercredi 20 juin à Lagos, que la compagnie nationale nigériane du pétrole (NNPC, sigle anglais) a réparé son gazoduc endommagé entraînant du coup la reprise de la fourniture en gaz des centrales de production d’électricité.

Selon la Directrice générale chargée des Affaires publiques de la TCN, Ndidi Mbah, la production d’électricité dans le réseau national avait atteint 3 876,9 mégawatts.

« La TCN souhaite profiter de cette opportunité pour féliciter la NNPC, en particulier la Nigerian Gas Company (NGC) pour son intervention rapide. La société félicité également le ministère de l’Energie, les sociétés de production (GENCO), les sociétés de distribution (DISCO) et les clients de l’électricité, pour leur coopération pendant la période de crise », a déclaré Mme Mbah.

Elle a assuré que dès que l’accumulation de gaz sera terminée, les centrales concernées reprendront leur production normale dans le réseau national.

Vendredi dernier, la coupure d’un important gazoduc avait déréglé la livraison de gaz à six centrales et entraîné une baisse de la production d’électricité de 1 087 mégawatts, obligeant l’entreprise à faire des délestages.

Selon la TCN, le système de délestage a été adopté pour maintenir la stabilité du réseau électrique national afin d’éviter l’effondrement total de ce dernier.

D’après Ndidi Mbah, la TCN est en train de construire de nouvelles sous-stations et de moderniser les lignes existantes et les lignes de transmission à travers le pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *