Reprise des exportations des produits pétroliers du Niger vers le Nigeria




Elles avaient été suspendues à cause des mesures de limitation de la propagation du Covid-19

 

 

Le ministre nigérien du Pétrole Foumakoye Gado et son homologue du Nigeria, Timipre Sylva, ont signé à Niamey un mémorandum d’entente sur la reprise des exportations de produits pétroliers du Niger vers le Nigeria, suspendue du fait du Covid-19.

L’accord, signé à Niamey en marge de la 39e session ordinaire du conseil des ministres de l’Organisation des producteurs de pétrole africains (APPO) – tenue le 19 novembre 2020 -, prévoit également la construction d’un pipeline pour le transport du pétrole nigérien vers son voisin ainsi que le renforcement des capacités des techniciens de la Société nigérienne de pétrole (Sonidep).

« Cet accord est un grand pas en avant. La République du Niger a un excédent de produits qui doit être évacué. J’espère que ce sera le début de l’approfondissement des relations commerciales entre la République du Niger et le Nigeria », a estimé Timipre Sylva.

Pour rappel, depuis 2011, le Niger est producteur de pétrole à la faveur de la mise en exploitation du gisement d’Agadem (extrême nord-est). Il dispose aujourd’hui d’une industrie pétrolière complète, produisant un pétrole brut traité par la Société de raffinage de Zinder (Soraz).

La production actuelle est de 20 000 barils par jour, pour un besoin national estimé à 7 000 barils.

Le Niger a en projet de rehausser sa production de pétrole, en la faisant passer à environ 110 000 barils par jour à l’horizon 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *