RDC: un conseil des batteries créé pour mieux tirer profit des métaux locaux exploités par les industries internationales




La RDC, grâce à ses ressources minérales, doit occuper une position stratégique dans le processus de transformation des énergies propres, défend le président de la RDC Félix Tshisekedi

 

Le Premier ministre de la République démocratique du Congo (RDC), Jean-Michel Sama Lukonde, a annoncé le 24 novembre la mise en place du Conseil des batteries du pays, à l’ouverture de l’édition 2021 du DRC-Africa Business Forum.

Cette structure a pour rôle de piloter la politique gouvernementale pour le développement de la chaîne des valeurs régionales autour de l’industrie des batteries électriques, du marché des véhicules électriques et des énergies électriques.

Dans son discours lors de l’événement, le président de la RDC Félix Tshisekedi a appelé les leaders des secteurs publics et privés à s’accorder sur le processus de la transformation structurelle en Afrique, affirmant que la RDC, grâce à ses ressources minérales, doit occuper une position stratégique dans le processus de transformation des énergies propres.

« En effet, la transition mondiale vers les énergies vertes et la décarbonisation des économies est une exigence de nos jours, elle stimule la demande de certains métaux spécialement ce qui entre dans la fabrication des batteries pour le stockage d’énergies intermittentes et de la motorisation électrique », a déclaré Félix Tshisekedi.

La RDC détient des réserves importantes de métaux qui entrent dans la fabrication des batteries et véhicules électriques, puisqu’elle assure près de 70% de la production mondiale de cobalt, et qu’elle détient plus de 25 millions de tonnes de ce métal (2/3 des réserves mondiales) dans son sous-sol, rappellent des observateurs locaux.

« Le continent africain devrait améliorer l’intégration du secteur extractif aux autres secteurs de l’économie en vue de créer une véritable chaîne de valeur et de promouvoir son industrialisation », a indiqué le président de la RDC.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *