Cameroun: des projets énergétiques concernés par le nouvel emprunt obligataire de 150 milliards de F CFA




Un montant de 13 milliards sera affecté à la finalisation du barrage de Memve’ele, la participation de l’Etat dans les centrales hydroélectriques de Lom Pangar et Bini à Warak, entre autres

 

Le gouvernement camerounais va consacrer une enveloppe de 13 milliards de F CFA (19,82 millions d’euros) à des projets énergétiques dans le cadre du cinquième emprunt obligataire de l’Etat, dont les soumissions sont attendues du 29 octobre au 09 novembre 2018.

Ces fonds vont couvrir la participation de l’Etat au démarrage de la construction du barrage hydroélectrique de Bini à Warak (75 MW) dans l’Adamaoua: 500 millions de F CFA; la participation de l’Etat dans les travaux de construction de la centrale hydroélectrique de Lom Pangar (30 MW) à l’Est: 1,5 milliard de F CFA; la construction des lignes électriques Yaoundé – Abong-Mbang (2 milliards de F CFA); la finalisation du projet d’aménagement hydroélectrique de Memve’ele (211 MW) dans le Sud, pour un montant de 9 milliards de F CFA).

Dénommé “ECMR 5.6% net 2018-2023”, cet appel public à l’épargne vise à lever globalement un montant de 150 milliards de F CFA (environ 228,71 millions d’euros) sur les marchés financiers pour assurer la participation de l’Etat au financement de certains projets et programmes, précise la Commission des marchés financiers dans la décision d’enregistrement de l’emprunt.

Pour arranger l’émission, l’Etat signé un contrat de marché public avec un consortium constitué de Société Générale Cameroun, Afriland First Bank et EDC Investment Corporation.

L’opération consistera en l’émission de 15 millions d’obligations du Trésor au prix de 10 000 F CFA l’obligation.

La souscription est prévue du 29 octobre au 09 novembre 2018 et l’emprunt sera rémunéré au taux de 5,6% net par an pendant cinq ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *