Liberia: le projet d’entreposage LISF sera alimenté en énergie par un système hybride solaire-diesel




Les installations du projet LISF, s’étendant sur 4 600 m2, seront situées à 10 km de la zone franche portuaire de Monrovia

 

 

Le projet d’entreposage LISF (Liberia Inland Storage Facility), conjointement développé par InfraCo Africa et le canadien CPCS Transcom Limited (CPCS), sera alimenté en énergie par des panneaux solaires sur la toiture de l’infrastructure, couplés à un générateur diesel.

“InfraCo Africa a obtenu des subventions de la part de PIDG Technical Assistance (PIDG TA) pour réaliser une étude de préfaisabilité visant à évaluer les besoins énergétiques de l’installation. PIDG TA a apporté un financement de 360 000 dollars US pour la fourniture et le montage en toiture d’un système solaire hybride qui constituera la principale source d’énergie de l’installation. Le système en toiture d’énergie solaire maximisera l’efficacité énergétique, réduira la dépendance globale au diesel”, relève le fonds spécialisé du Groupe de développement d’infrastructures privées (PIDG).

InfraCo Africa, en partenariat avec l’entreprise libérienne de logistique Global Logistics Services, a annoncé le 07 janvier la signature d’un contrat EPC (ingénierie, approvisionnement et construction) avec l’entrepreneur libérien BMC Group, pour démarrer la phase de construction du projet LISF.

L’initiative prévoit la mise à disposition, aux entreprises à court et long terme, d’un espace de stockage, de consignation et des “systèmes de gestion d’entrepôt sophistiqués” pour accélérer les opérations de chargement et de déchargement. 

Les installations sont prévues à 10 km de la zone franche portuaire (port franc) de Monrovia.

InfraCo Africa estime qu’une fois en service le site permettra de “minimiser le gaspillage et les dommages aux stocks, et donc de contribuer à réduire les coûts globaux [des marchandises] pour les consommateurs finaux.”

“La construction du projet LISF devrait être lancée en fin d’année, pour des installations opérationnelles en 2021”, projette le fonds du PIDG.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *