Egypte: la production du gisement gazier de Zohr a atteint 02 milliards de pieds cubes par jour en septembre




L’opérateur du champ prévoit d’atteindre un pic de 2,7 milliards de pieds cubes de gaz par jour en 2019

 

Le champ gazier de Zohr, mis en production en décembre 2017 au rythme de 350 millions de pieds cubes par jour, fournit déjà 02 milliards de pieds cubes de gaz par jour, révèle un communiqué publié par la compagnie pétrolière italienne Eni le 08 septembre.

Cette capacité correspond approximativement à 365 000 barils équivalent pétrole par jour, ajoute la compagnie. Ce niveau a été atteint grâce à la mise en place d’une cinquième unité de production.

La production devrait être stabilisée à 2,7 milliards de pieds cubes par jour en 2019.

Le champ de Zohr, avec des réserves estimées à 850 milliards de m3 de gaz, est la plus importante découverte de gaz réalisée en Egypte et en Méditerranée à ce jour.

Le gisement est situé dans le bloc offshore de Shorouk, à environ 190 km au nord de Port-Saïd (nord-est de l’Egypte). Il est opéré par Eni (qui détient désormais une participation de 50% après la vente de 10% en juin 2018), en partenariat avec la compagnie russe Rosneft (30%), le britannique BP (10%) et la compagnie émiratie Mubadala Petroleum (10%).

Le projet, dans son ensemble, est exécuté par Petrobel, co-entreprise formée par l’italien ENI et la compagnie pétrolière nationale égyptienne EGPC (Egyptian General Petroleum Corporation), pour le compte de Petroshorouk, joint-venture détenue conjointement par Eni, ses partenaires et la société publique égyptienne EGAS (Egyptian Natural Gas Holding Company).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *