Cameroun: initialement prévu en mai, l’achèvement du rapport sur les réserves du bloc Thali reporté au mois de septembre 2018




Pour justifier ce retard, l’opérateur du bloc, Tower Resources, explique avoir reçu les données 3D retraitées “plus tard que prévu” en avril 2018; données à partir desquelles la mission de son partenaire OIL a été “élargie”

 

Le rapport des réserves du bloc Thali, dont la finalisation était initialement prévue en mai, sera achevé au mois de septembre, informe Tower Resources dans une mise à jour de ses activités au Cameroun, publiée ce lundi 20 août.

La compagnie pétrolière britannique opère sur ce bloc pétrolier et gazier, qui couvre une superficie de 119,2 km2 avec une profondeur des eaux allant de 08 à 48 mètres, dans le bassin sédimentaire du Rio del Rey, à l’est du delta du Niger.

Pour justifier le retard pris dans la production du rapport des réserves, la société explique avoir reçu “plus tard que prévu”, en avril, les données sismiques 3D retraitées. Elles ont ensuite été transmises à la société Oilfield International (OIL), qui fournit des services d’ingénierie dans le domaine des hydrocarbures. OIL a été retenue par Tower Resources pour produire le rapport des réserves pétrolières du bloc Thali. La mission d’OIL a par ailleurs été “élargie” grâce à ces données pour pouvoir présenter un rapport plus “complet” en septembre, ajoute Tower Resources.


Lire aussi: Cameroun: Tower Resources a demandé au gouvernement une année d’exploration supplémentaire sur le contrat du bloc Thali

En attendant la fin des travaux géophysiques et géologiques, prévus à la fin de ce mois d’août, Tower Resources indique mener actuellement des négociations pour les services de forage après le choix d’un emplacement provisoire de puits et des travaux d’ingénierie autour du puits Njonji.

La société poursuit aussi les analyses pétrophysiques des puits proches de Njonji dont le puits Njom-1, foré par Total en 2008.

Le rapport des réserves incluera les évaluations volumétriques et financières des ressources.

Avant le retraitement des données 3D du bloc, les estimations les plus récentes, en ce qui concerne les réserves pétrolières en place, faisaient état de 39 millions de barils de pétrole brut dont 7 à 15 millions de barils récupérables, affirme l’opérateur.

Tower Resources explore le bloc Thali à travers sa filiale locale, Tower Resources S.A, qu’elle détient à 100%.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *