Le plus important barrage construit par une société chinoise en Afrique le sera bientôt en Angola




La réalisation du projet hydroélectrique de Caculo Cabaça (2 172 MW) a été confiée à la China Gezhouba Group Co., Ltd (CGGC). Délai des travaux: 80 mois

 

Le président angolais en fin de mandat, José Eduardo dos Santos, a effectué, le 04 août dernier, la pose de la première du barrage hydroélectrique de Caculo Cabaça; situé dans la commune de São Pedro da Quilemba, municipalité de Cambambe (province de Cuanza Norte).  

La réalisation du chantier, dont la capacité installée est de 2 172 mégawatts (MW), a été confiée à l’entreprise China Gezhouba Group Co., Ltd (CGGC).

D’après le directeur général adjoint de CGGC, Ren Jianguo, cité par des médias chinois, cette infrastructure devrait être “la plus grande centrale hydroélectrique à construire par une société chinoise en Afrique”.

Le projet, qui sera exécuté en à peu près six ans (80 mois), à un coût contractuel de 4,5 milliards de dollars, devrait répondre à 50% des besoins énergétiques du pays. Il permettra à 14 millions d’habitants des régions nord, centre et sud du pays d’avoir accès à l’électricité. Les secteurs des mines, de l’industrie et de l’agriculture bénéficieront aussi de l’énergie fournie par ce barrage.

La CGGC sera également responsable de l’exploitation et de la maintenance de l’infrastructure quatre ans, et de la formation du personnel technique angolais.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *