Le pipeline Tchad – Cameroun a généré un droit de transit de 09 milliards de F sur les quatre premiers mois de l’année 2017




Le chiffre représente, pour le Cameroun, l’enlèvement de 11,27 millions de baril de pétrole brut au terminal Komé – Kribi 1

Le pipeline Tchad – Cameroun a permis l’enlèvement de 11,27 millions de baril de pétrole brut au terminal Komé-Kribi I (KK1), dans le golfe de Guinée, entre le 1er janvier et le 30 avril 2017; selon un communiqué rendu public ce 23 mai par le Comité de pilotage et de suivi des pipelines (CPSP).

L’instance, présidée par l’administrateur-directeur général de la Société nationale des hydrocarbures (SNH), Adolphe Moudiki, tenait sa première session ordinaire annuelle ce jour.

A la même période, en 2016, le pipeline Tchad – Cameroun avait permis d’enlever plus de quantités de brut, soit 14,17 millions de barils.

Le volume enregistré au cours des quatre premiers mois de l’année 2017 a “généré un droit de transit de 9,01 milliards de francs CFA contre 10,88 milliards de francs CFA pour la même période de l’exercice précédent”, relève le président du CPSP.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *