Les Pays-Bas vont fermer leurs deux plus vieilles centrales à charbon… en 2025




Objectif présenté par le gouvernement vendredi, 18 mai: réduire les émissions de gaz à effet de serre. Les trois autres centrales restantes qui produisent de l’électricité grâce au charbon devront fermer d’ici 2030

 

Le gouvernement néerlandais a annoncé vendredi, 18 mai, son intention de fermer les deux plus anciennes centrales à charbon du pays d’ici 2025 dans le but de réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Les trois autres centrales restantes qui produisent de l’électricité grâce au charbon devront fermer d’ici 2030. Les Pays-Bas se sont engagés à réduire les émissions de dioxyde de carbone de 49% d’ici cette date.

En annonçant la fermeture en 2025 des deux plus anciennes centrales située à Geertruidenberg (sud) et à Amsterdam, le gouvernement va au-delà de ce qui était prévu dans l’accord signé par les membres du gouvernement de coalition, a souligné le ministre de l’Economie, Eric Wiebes.

Selon le projet de loi qui doit désormais être étudié par le Parlement, les portes des deux centrales devront être fermées avant le 31 décembre 2024.

« C’est le moyen le plus rapide de se débarrasser du charbon, tout le monde sait que le charbon n’est pas un moyen durable de produire de l’électricité », a déclaré M. Wiebes à la télévision publique NOS.

La décision intervient seulement deux mois après que le nouveau gouvernement de coalition du Premier ministre Mark Rutte a annoncé la réduction drastique de la production du plus grand gisement de gaz d’Europe après une série de séismes dévastateurs dans la région de Groningue (nord).

L’extraction du gisement gazier de Groningue sera progressivement réduite. Le robinet sera complètement fermé d’ici à 2030.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *