Les pays africains de l’Opep ont produit en moyenne 5,95 millions de barils de pétrole brut par jour en 2019




Production estimée de sept pays (Algérie, Angola, Congo, Guinée équatoriale, Gabon, Libye, Nigeria) sur la production des 13 membres de l’Opep à fin 2019, qui était globalement de 29,3 millions de barils par jour

 

 

Sur la production globale d’or noir de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) en 2019, celle portée par les pays africains a représenté 20,3% du total, selon les données publiées le 17 juin 2020 par le cartel pétrolier dans son rapport mensuel.

Selon des sources secondaires citées dans le rapport, la production moyenne des sept pays africains du cartel (Algérie, Angola, Congo, Guinée équatoriale, Gabon, Libye, Nigeria) s’est établie à 5,95 millions de barils par jour (mbj) en 2019, contre 5,84 mbj pour le même groupe de pays en 2018.

La production globale de l’Opep en 2019 – pour 13 pays dont les sept du continent africain – a été en moyenne de 29,34 mbj, contre 31,34 mbj en 2018.

Les sources secondaires – différentes des communications directes faites par les pays à l’Opep – reposent sur un ensemble de données telles que le trafic de pétroliers, les statistiques de raffinage ou les informations confidentielles. Elles font référence pour évaluer la production de pétrole brut dans les rapports du cartel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *