Partenariat entre la BAD et la BOAD pour financer des projets d’infrastructures en PPP en Afrique de l’Ouest




A travers le protocole d’accord signé entre les deux institutions, la BAD et la BOAD veulent constituer dans la sous-région “un solide pipeline de projets préparés, bancables et de qualité” dans divers domaines dont l’énergie

 

 

La Banque ouest-africaine de développement (BOAD) et la Banque africaine de développement (BAD) ont signé un protocole d’accord lié au “co-financement” et à la “préparation” des projets d’infrastructure régionale en partenariat public-privé (PPP).

Ledit protocole d’accord a été rendu public par la BOAD le 02 avril 2021, mais signé le 1er mars.

L’initiative concerne des projets impliquant au moins un des huit Etats membres de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA): Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal, Togo.

Les domaines ciblés sont l’énergie, les transports, l’eau, les technologies de l’information et de la communication.

Dans le cadre de cette initiative, la BAD et la BOAD envisagent de co-financer chaque année les activités de préparation d’au-moins deux projets d’infrastructures PPP, renforcer la capacité de promoteurs de projets et d’agences d’exécutions, élaborer une liste de projets régionaux pouvant faire l’objet d’un développement conjoint en PPP en vue d’attirer les investissements.

“Ce partenariat aidera les deux institutions et les pays de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) à constituer rapidement un solide pipeline de projets préparés, bancables et de qualité, d’infrastructure régionale, dans le cadre de la relance des investissements dans les infrastructures post-Covid-19 dans la région”, a expliqué la BOAD.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *