Noor Ouarzazate et la phase 1 de Noor Midelt fournissent au Maroc plus de 1 000 MW d’énergie solaire




Les deux complexes font partie du Programme solaire marocain

 

 

Le complexe solaire Noor Ouarzazate (580 MW) et la phase 1 du complexe Noor Midelt – qui vise à produire 500 MW sur un objectif à terme de 1 GW – ont le potentiel de fournir au Maroc plus de 1 000 MW d’énergie solaire.

Les deux complexes sont inscrits dans le cadre du Programme solaire marocain, le programme NOOR, qui a pour objectif de développer, d’ici à cette année 2020, une capacité de production électrique d’au moins 2 000 MW dans le pays à travers des projets intégrés d’énergie solaire à grande échelle répartis sur plusieurs sites. Ledit programme a été lancé en 2009 et est mis en oeuvre par l’Agence marocaine pour l’énergie solaire (Masen).

Noor Ouarzazate, situé au sud-est de Marrakech et doté de quatre centrales, est déjà achevé. Le complexe permet d’alimenter “près de deux millions de Marocains en électricité et d’éviter le rejet, dans l’atmosphère, de près d’un million de tonnes par an de gaz à effet de serre”, se félicite la BAD.

La Banque revendique avoir déjà fourni à ce jour, au Programme solaire marocain, 770 millions de dollars américains, dont 485 millions de dollars sur les différentes phases de Noor Ouarzazate et 285 millions de dollars pour le financement de la première phase du projet de complexe Noor Midelt en 2017.

La Stratégie énergétique nationale du Maroc ambitionne de porter le volume des énergies renouvelables dans le mix énergétique national à 42% en 2020 puis à 52% en 2030, pour des capacités additionnelles d’un total de 6 000 mégawatts de sources éolienne, hydraulique et solaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *