Nigeria/Pétrole: la NNPC transformée en société commerciale et les membres de nouveaux régulateurs nommés




Les actes signés par le président nigérian visent à mettre en œuvre les dispositions prévues par la loi sur l’industrie pétrolière

 

Le président nigérian Muhammadu Buhari a acté la transformation de la compagnie pétrolière nationale du Nigeria (NNPC) en société commerciale (NNPC Limited) en nommant, le 05 janvier, les membres de son conseil d’administration et de sa direction. 

Muhammadu Buhari a nommé la sénatrice Margret Chuba Okadigbo présidente du conseil d’administration et Mele Kolo Kyari directeur général. Mele Kyari était directeur général du groupe NNPC (détenu par l’Etat) avant sa nomination à NNPC limited. 

Ces nominations visent à mettre en application des dispositions de la loi sur l’industrie pétrolière, promulguée par le président nigérian le 16 août 2021.

La transformation de NNPC en société commerciale vise une meilleure gouvernance de la structure et une levée de fonds plus aisée sur les marchés pour des activités d’exploration et de production des hydrocarbures.

Le conseil d’administration et la direction de la NNPC Limited doivent soumettre leur plan d’actions et le programme de l’entité au courant du premier trimestre 2021.

Le président nigérian a aussi nommé les membres des institutions de régulation des secteurs pétrolier amont, médian et aval dans le pays d’Afrique de l’Ouest, ainsi que le Fonds de ces secteurs. Il s’agit notamment de la Nigerian Upstream Petroleum Regulatory Commission, la Nigerian Midstream and Downstream Petroleum Regulatory Authority et le Midstream and Downstream Infrastructure Fund.

Le Nigeria veut améliorer sa production d’hydrocarbures. D’après l’agence d’information financière S&P Global Platts, le Nigeria a la capacité de pomper 2,2 millions de barils de pétrole brut et de condensats par jour mais sa production en 2021 a oscillé autour de 1,55 million de barils par jour à cause de contraintes opérationnelles et techniques. En décembre 2021, elle a été de 1,3 million de barils par jour. Elle devrait se situer autour de 1,8 million de barils par jour en 2022, selon les perspectives du budget de l’Etat pour l’exercice.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *