Nigeria/E&P de pétrole: facilité de prêt de plus d’un milliard de dollars pour NNPC




Les fonds ont été fournis à la Compagnie pétrolière nationale du Nigeria par Afreximbank

 

La banque africaine d’import-export (Afreximbank) et la Compagnie pétrolière nationale du Nigeria (NNPC) ont signé, le 16 novembre, une facilité de prêt d’un montant de 1,04 milliard de dollars américains pour financer des travaux d’exploration et de production pétrolières.

L’événement a eu lieu en marge de la deuxième édition de la Foire commerciale intra-africaine (IATF), organisée à Durban en Afrique du Sud.

“L’accord consiste en une facilité de financement de pré-exportation/transport soutenue par un contrat de vente à terme (Fuel Supply Agreement, FSA) et des contrats d’achat de la Nigerian National Petroleum Corporation (NNPC) agissant en tant qu’emprunteur et vendeur. La NNPC conclura une FSA dans le cadre duquel elle devra livrer 35 000 barils de pétrole brut par jour”, a indiqué Afreximbank dans un communiqué.

La banque défend le financement accordé à NNPC, dans un contexte international où de nombreux acteurs institutionnels et d’ONG appellent à un désinvestissement dans les énergies fossiles pour des raisons climatiques.

“Arrêter le développement de certaines parties de l’Afrique aujourd’hui pour parvenir à un environnement propre pour le monde entier demain est tout à fait insensé”, a affirmé le professeur Benedict Oramah, président d’Afreximbank, cité dans le communiqué.

Le Nigeria est le premier producteur de pétrole en Afrique avec 1,9 million de barils exportés chaque jour.

Afreximbank est une institution financière multilatérale visant à financer et à promouvoir le commerce intra et extra-africain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *