Nigeria: la BM approuve 500 millions de dollars pour améliorer le secteur de la distribution de l’électricité




Le financement bénéficiera à un programme gouvernemental qui vise à octroyer des appuis aux sociétés de distribution de l’électricité en fonction de leurs performances

 

 

La Banque mondiale va accorder un appui financier de 500 millions de dollars au gouvernement nigérian pour la mise en œuvre du Programme de redressement du secteur de la distribution de l’électricité (Nigeria Distribution Sector Recovery Program, Disrep).

L’enveloppe a été approuvée par le conseil d’administration de la Banque mondiale le 04 février. Le coût total du Disrep est évalué à 1,686 milliard de dollars US; la Banque africaine de développement devant fournir 700 millions de dollars et le gouvernement nigérian 486 millions de dollars.

Le Programme s’étend sur cinq ans (2021 – 2026) et vise à améliorer l’accès des populations et entreprises au réseau d’électricité en fournissant aux sociétés en charge de ce secteur un financement basé sur la performance. Les indicateurs qui seront observés chez ces dernières concernent les résultats en matière de connexions au réseau, la gestion financière, la qualité du service (pour les personnes déjà abonnées), les travaux faits pour l’extension du réseau. 

De plus, le programme veillera à ce que les entreprises réalisent les investissements nécessaires pour réhabiliter les réseaux, installent des compteurs pour une facturation plus nette des clients, baissent le coût de l’installation des compteurs pour inciter plus de personnes à se connecter au réseau. Toutes choses qui devraient permettre de réduire l’utilisation de la biomasse et des générateurs diesel pour la production d’électricité.

D’après les statistiques de la Banque mondiale, 85 millions de Nigérians (soit 43% de la population) n’ont pas accès au réseau, faisant du Nigeria le pays avec le plus grand déficit d’accès à l’énergie au monde, avec des pertes importantes pour l’économie.

Dans l’édition 2020 du classement Doing Business, la Banque mondiale rappelle que le Nigeria occupe la 171e place sur 190 pays en matière d’accès et de raccordement à l’électricité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *