Le Niger va raffiner une partie de son pétrole au nord du Nigeria




Les deux pays se sont accordés pour la construction d’une raffinerie de brut nigérien à Katsina, capitale de l’Etat éponyme, au nord du Nigeria. Le Niger compte passer d’une production de 20 000 à 110 000 barils de pétrole par jour d’ici 2021

 

Le Nigeria et le Niger se sont accordés pour la construction d’une raffinerie à Katsina (ville de l’Etat de Katsina, au nord du Nigeria), en vue de supporter l’augmentation de la production de pétrole au Niger et la transformation de cette ressource.

Producteur de pétrole depuis novembre 2011, le Niger dispose de champs pétrolifères dans le nord-est et d’une raffinerie à Zinder (Soraz). Grâce aux différents chantiers en cours, le pays d’Afrique de l’ouest compte rehausser sa production de pétrole: de 20 000 barils par jour actuellement à environ 110 000 barils par jour dans les trois prochaines années.

LeMémorandum d’entente Niger – Nigeria sur l’exportation du pétrole brut du Niger a été signé par le ministre nigérien du Pétrole, Foumakoye Gado (photo, g); et le ministre des Ressources pétrolières du Nigeria, Ibe Kachikwu (photo, d), à l’occasion de la visite effectuée par Mahamoudou Issoufou le 24 juillet dernier à Abuja.

“La signature de ce mémorandum d’entente participe de la mise en œuvre de la deuxième phase qui concerne une production supplémentaire et l’exportation de 60 000 à 90 000 barils par jour […] Il s’agit d’étudier les possibilités techniques et financières et de réaliser les infrastructures nécessaires pour le transport et le raffinage, du pétrole brut produit au Niger, dans une raffinerie du Nord du Nigéria, valorisant ainsi nos matières premières en les transformant sur place au lieu de les exporter brutes”, a expliqué le président nigérien.

Deux organes seront chargés de la mise en oeuvre de cette entente: “un comité de pilotage qui aura pour mission de veiller à la mise en œuvre des grandes orientations contenues dans ce mémorandum et un comité technique qui aura la charge de sa mise en œuvre opérationnelle.”

Selon les indications données par le ministre d’Etat nigérian chargé des ressources pétrolières, Ibe Kachikwu, la raffinerie sera construite à Mashi (Katsina) et aura une capacité de production d’environ 150 000 barils par jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *