Niger: l’industrie pétrolière « se développe à grande vitesse » avec les Chinois (Mahamane Sani Mahamadou)




Appréciation faite par le ministre du Pétrole lors d’une visite effectuée sur le site de construction de l’oléoduc Niger-Bénin, ainsi que sur le champ pétrolifère d’Agadem (est) et la raffinerie de Zinder (sud-est)

 

Le ministre nigérien du Pétrole, Mahamane Sani Mahamadou (photo, c), s’est dit satisfait des conditions de l’exploitation pétrolière et de l’avancement des travaux de construction de l’oléoduc Niger-Bénin menés par la CNPC (China National Petroleum Corporation), à l’issue d’une visite effectuée du 23 au 25 juillet sur le chantier à Zinder, ainsi que sur le champ pétrolifère d’Agadem (est) et la raffinerie de Zinder (sud-est).

« Depuis une dizaine d’années, l’industrie pétrolière du Niger se développe à grande vitesse alors qu’elle partait du plus bas de l’échelle. Les techniques de la CNPC ont permis à l’industrie pétrolière du Niger d’améliorer considérablement sa capacité de développement », a-t-il déclaré en recevant un échantillon de pétrole brut extrait du site de la phase I d’Agadem des mains de Zhou Zuokun, directeur général adjoint de la CNPCWA (China National Petroleum Corporation West Africa Ltd.) et président-directeur général de la CNPCNP (CNPC NIGER PETROLEUM S.A).

Le Niger est producteur de pétrole depuis 2011 à la faveur de la mise en exploitation du gisement d’Agadem par la CNPC. Il dispose aujourd’hui d’une industrie pétrolière complète, produisant un pétrole traité par la Société de raffinage de Zinder (Soraz), à capitaux sino-nigériens.

La production actuelle est de 20 000 barils par jour, pour un besoin national estimé à 7 000 bpj.

Avec le démarrage de l’exploitation de la phase II du site d’Agadem et l’oléoduc Niger-Bénin, dont le chantier avait été lancé en septembre 2019 par le précédent président Mahamadou Issoufou, le Niger devrait quintupler sa production actuelle, pour passer à 100 000 bpj cette année. Ceci devrait lui ouvrir la voie pour entrer dans une nouvelle phase de pays producteur et exportateur de pétrole.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *