La Namibie accueille la troisième édition de la semaine du PIDA




La troisième édition de la Semaine du Programme de développement des infrastructures en Afrique (PIDA) se déroulera du 10 au 14 décembre 2017 à Swakopmund,  avec un focus sur certains projets d’interconnexion électrique

 

La ville de Swakopmund, située à une cinquantaine de kilomètres au nord du port de Walvis Bay, sera l’hôte, du 10 au 14 décembre, de la troisième édition de la Semaine du Programme de développement des infrastructures (Pida).

Cette année, la semaine Pida (ou Pida Week en anglais) se tiendra sur le thème: « Développer les infrastructures régionales pour créer des emplois et la transformation économique ».

Six “grands projets” de corridors seront présentés à cet événement, notamment: le projet d’interconnexion électrique Ethiopie-Soudan, au sein de la Communauté est-africaine (CEA); le projet d’interconnexion électrique Zambie-Tanzanie-Kenya, de la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC); la centrale hydroélectrique de Batoka (2400 MW) entre la Zambie et le Zimbabwe, projet au sein de la SADC; l’autoroute à péage Dar es Salaam – Chalinze dans la CEA; le pont-route-rail Kinshasa-Brazzaville, au sein de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC); et enfin le corridor Abidjan-Lagos, au sein de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao).

Le Programme de développement des infrastructures en Afrique (PIDA) lancé en 2012 et exécuté par la Banque africaine de développement (BAD), est un programme continental qui a comme mandat de fusionner toutes les initiatives régionales portant sur les infrastructures, dans quatre secteurs clés: transport, énergie, eau et TIC.

A l’occasion de la semaine PIDA 2017, les parties prenantes aux différents projets susmentionnés vont présenter les études de faisabilité réalisées, en mettant en exergue: les besoins et la capacité de financement, les stratégies de mobilisation des ressources, l’état d’avancement du projet, les défis et opportunités.

La semaine PIDA est co-organisée par la BAD, la Commission de l’Union africaine, l’Agence du NEPAD et la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique, en partenariat avec le gouvernement namibien et la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC).

Les organisateurs prévoient la participation de plus de 200 personnes, dont des officiels, partenaires au développement, représentants d’institutions financières, universitaires, responsables dans le secteur privé, société civile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *