Le Mozambique recherche des investisseurs dans la petite hydroélectricité et le solaire




Le gouvernement a besoin de 500 millions d’euros pour électrifier près de 332 villages, qui n’ont pas accès au réseau national

 

Le Mozambique a présenté, mardi dernier, 17 septembre, un ensemble de projets liés aux énergies renouvelables, à des investisseurs internationaux.

Les financements nécessaires à la réalisation de ces projets est de 500 millions d’euros, en vue de permettre à toute la population mozambicaine d’avoir accès à l’électricité d’ici à 2030.

Le gouvernement envisage de développer la petite hydroélectricité et de petites centrales solaires pour permettre à près de 332 villages, qui ne sont pas branchés au réseau national, d’avoir accès à l’électricité grâce à des systèmes autonomes.

Si les moyens sont disponibles, la mise en place de ces installations est prévue sur une quinzaine d’années,  a expliqué la ministre des Ressources minières et de l’Energie, Leticia Klemens.

Actuellement, environ 60% de la population du Mozambique est privée d’électricité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *