Mozambique – Malawi: la mine de charbon de Moatize et le chemin de fer reliant le port de Nacala cédés à Vulcan Minerals




La multinationale minière brésilienne Vale espère récolter 270 millions de dollars après approbation de la transaction par les autorités mozambicaines et malawites

 

Le groupe minier brésilien Vale a signé, le 21 décembre, un accord “contraignant” avec la société Vulcan Minerals pour la vente de la mine de charbon de Moatize et le corridor logistique de Nacala (Nacala Logistics Corridor). 

La cession de ces actifs a été convenue à un montant global de 270 millions de dollars, dont 80 millions de dollars à la finalisation de l’opération et 190 millions de dollars pendant l’exploitation de la mine jusqu’à sa fermeture. L’accord comprend également des ressources additionnelles sur une durée de 10 ans en fonction des cours du charbon et de la production minière, selon le communiqué publié par Vale.

L’accord reste soumis à l’approbation des autorités mozambicaines et malawites.

La mine de charbon de Moatize est située dans la province de Tete, au nord du Mozambique. Elle est en production depuis septembre 2011. Les réserves prouvées et probables de charbon de la mine étaient estimées à 913,8 millions de tonnes à fin 2019, les réserves de charbon commercialisables étant estimées à la même période à 364,9 millions de tonnes. 

Le corridor logistique de Nacala est une voie ferrée, longue de 912 km, allant de Moatize jusqu’au port de Nacala au Malawi, pour l’évacuation du charbon. 

Vale présente Vulcan, le potentiel nouvel opérateur, comme une entité du groupe indien Jindal Steel and Power. Ce dernier exploite actuellement, au Mozambique, une mine de charbon à ciel ouvert à Chirodzi, dans la province de Tete où se trouve aussi la mine de Moatize.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *