Mozambique : les entreprises japonaise Jera et taïwanaise CPC parmi les clients du gaz naturel liquéfié du bloc offshore Area 1




Les deux entreprises ont signé un contrat de vente et d’achat avec Mozambique LNG1 Company pour recevoir annuellement une cargaison de 1,6 million de tonnes de gaz naturel liquéfié, sur une période de 17 ans dès le début des opérations commerciales

 

Mozambique LNG1 Company, entité chargée de la commercialisation des ressources gazières de la coentreprise exploitant le bloc offshore Area 1, a signé un contrat de vente et d’achat de gaz naturel avec l’entreprise japonaise JERA Co. et la société d’État taïwanaise CPC. Corporation, selon un communiqué publié conjointement par les trois acteurs le 13 mai dernier.

Le contrat stipule la livraison de 1,6 millions de tonnes par an (MTPA) de gaz naturel liquéfié aux deux acheteurs, sur une période initiale de 17 ans, dès le début des opérations commerciales.

Le projet de la Zone 1 (Area 1) de la Rovuma – projet Mozambique LNG –  table sur l’exploitation de réserves de gaz naturel récupérables estimées approximativement à 75 trillions de pieds cubes (environ 2123,7 milliards de m3) de gaz. Le projet verra la mise en place d’une usine de traitement de GNL à terre (onshore) composée de deux premiers trains de gaz naturel liquéfié (GNL), d’une capacité totale de 12,88 millions de tonnes par an (MTPA), pour supporter le développement du champ Golfinho/Atum.

Les contrats conclus avec Jera et CPC permettent à la coentreprise du projet d’évoluer maintenant vers l’annonce d’une décision finale d’investissement – prévue le 18 juin – afin de mener à bien le processus de financement et obtenir les approbations finales du gouvernement.

La compagnie pétrolière américaine Anadarko – opérateur mais dont les actifs pourraient bientôt passer à Total – évalue à 11,1 MTPA les quantités couvertes par les différents contrats de vente et d’achat à long terme déjà signés pour le projet.

Le développement du bloc offshore Area 1 est piloté par Anadarko Moçambique Área 1, filiale de l’américain Anadarko Petroleum Corporation (26,5% des parts). Dans la coentreprise du projet, on retrouve également le japonais Mitsui (20%), la Compagnie nationale des hydrocarbures du Mozambique ENH (15%), le singapourien ONGC Videsh (10%), BEAS Rovuma Energy Mozambique Ltd. (10%), BPRL Ventures Mozambique BV (10%) et le thaïlandais PPTEP (8,5%).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *