Mozambique: le projet de GNL de la zone Offshore 1 reçoit le prix de l’accord financier multilatéral de l’année 2020 lors des PFI Awards




Le projet Mozambique LNG a un coût de 24 milliards de dollars, qui sera pris en charge par des prêts bancaires, garanties, et capitaux propres

 

 

Le Projet Mozambique LNG ou projet de la zone Offshore 1, qui vise l’exploitation d’importantes réserves sous-marines de gaz au large de la province du Cabo Delgado (nord du Mozambique, à la frontière avec la Tanzanie), a reçu le prix de l’accord financier multilatéral de l’année 2020 (Global Multilateral Deal of the Year 2020) lors des PFI Awards ce début d’année.

Le média Project Finance International (PFI), spécialisé dans le financement des infrastructures et l’énergie, a particulièrement salué la structuration financière de ce projet de plus de 24 milliards de dollars et les institutions qui soutiennent sa mise en oeuvre (un regroupement de banques commerciales parmi lesquelles la Banque africaine de développement et des agences de crédit à l’exportation qui couvrent les prêts envisagés sur des périodes de 16 à 18 ans).

Le groupe français Total – opérateur du projet – et ses partenaires (le japonais Mitsui, les indiens Oil India et Bharat Petroleum, le thaïlandais PTTEP, le singapourien Oil and Natural Gas Corporation ONGC et la Société nationale de pétrole et de gaz du Mozambique ENH) mettront aussi des capitaux propres.

Le closing financier est envisagé cette année 2021 et le début de la production de gaz naturel liquéfié en 2024.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *