Tunisie: des mesures pour aider les ménages à faible revenu à avoir l’accès à l’électricité et à payer les factures




Le gouvernement compte consacrer 50 millions de dinars tunisiens en 2019 pour payer une partie des factures d’électricité en souffrance à la STEG. Soutien aussi, à hauteur de 50%, pour les projets de panneaux solaires photovoltaïques sur les toits

 

Le gouvernement tunisien envisage de débloquer 50 millions de dinars (environ 14,9 millions d’euros) en 2019, pour payer une partie des factures en souffrance auprès de la Société tunisienne d’électricité et de gaz (STEG, société publique chargée de la distribution de l’électricité et du gaz naturel sur le territoire tunisien).

L’annonce a été faite à l’issue du conseil des ministres du 08 juin.

La mesure cible “les groupes fragiles et à faibles revenus”.

Dans le cadre de l’application du “principe de justice sociale au niveau de la consommation de l’électricité domestique”, le gouvernement prévoit par ailleurs d’adopter un système d’incitation (bonus/malus) “en vue de réduire les factures ou d’assurer la stabilité à 94% consommateurs et rationaliser l’usage des grands consommateurs (6% des abonnés).”

Les pouvoirs publics envisagent aussi de lancer un projet, à l’échelle nationale, de transformation des toits des familles à faibles revenus en y installant des panneaux solaires photovoltaïques. Le soutien de l’Etat pourra aller jusqu’à 50%.

Autre mesure annoncée le 08 juin : la distribution de quatre millions de lanternes à économie d’énergie aux ménages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *