Mauritanie: l’IFC intéressée par le « gaz qui arrive bientôt »




C’est l’un des secteurs dans lesquels la Société financière internationale du Groupe de la Banque mondiale souhaite coopérer avec la Mauritanie

 

Une délégation de la Société financière internationale (IFC), filiale de la Banque mondiale, a effectué une visite en Mauritanie au courant de la semaine « pour définir les axes de soutien aux entreprises nationales dans les années à venir », a expliqué le 09 septembre l’un de ses vice-présidents, Sérgio Pimenta (photo, g).

« Nous allons regarder de près le secteur de l’énergie pour voir comment nous pourrons profiter des énormes atouts dont dispose la Mauritanie en terme d’énergie solaire et éolienne, mais également du gaz qui arrive bientôt », a indiqué Sérgio Pimenta au cours d’une conférence de presse tenue à Nouakchott.

La Mauritanie développe actuellement avec le Sénégal un champ gazier offshore (Grand Tortue Ahmeyim), à cheval sur la frontière maritime des deux pays. Le potentiel récupérable du champ est estimé à environ 15 TCF (424,75 milliards de m3) de gaz. Le début de la production est prévu vers 2022-2023.

Lors de la conférence de presse dans la capitale mauritanienne, le vice-président régional d’IFC pour l’Afrique a indiqué qu’outre l’énergie l’institution considère aussi l’agriculture et l’élevage parmi les secteurs prioritaires dans lesquels elle compte investir dans le pays d’Afrique du Nord.

« Ce sont trois secteurs importants qui auront un impact au niveau de l’emploi, de la croissance économique et du développement du pays », a dit M. Pimenta aux côtés d’Ousmane Mamadou Kane (photo, d), ministre mauritanien des Affaires économiques et de la Promotion des secteurs productifs.

« Nous nous sommes mis d’accord avec le patronat mauritanien sur la mise en œuvre d’un atelier qui va se tenir à Nouakchott prochainement pour présenter les produits de la SFI aux entreprises mauritaniennes, de manière à leur permettre d’avoir accès à nos guichets de financement, ainsi qu’à nos guichets d’assistance technique et de conseil », a-t-il dit.

Le vice-président régional d’IFC pour l’Afrique a effectué une visite en Mauritanie du 08 au 10 septembre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *