Maurice: la rénovation de la centrale thermique de Saint-Louis achevée




Alimentée au fioul lourd, la centrale dispose de nouveaux moteurs pour une puissance installée de 42 MW. “Moins de bruit”

 

Moins de nuisances sonores, meilleure stabilité de la production d’électricité… ce sont là quelques-unes des qualités présentées par la Banque africaine de développement (BAD) le 04 avril dernier, en rapport avec la fin des travaux de rénovation de la centrale thermique de Saint-Louis, située à 5 km au sud de Port-Louis, la capitale de l’Île Maurice.

Mise en service en 1955, les équipements de la centrale avaient vieilli en émettant beaucoup de bruit au quotidien pour les riverains et en fournissant l’énergie de manière intermittente.

Le projet de rénovation de la centrale, d’un coût total de 129,7 millions de dollars, a bénéficié d’un prêt de la BAD de 116,7 millions de dollars; accordé en 2015 à Central Electricity Board (CEB), entreprise publique chargée de la distribution d’électricité à Maurice.

La centrale a été équipée de nouveaux moteurs, pour une puissance installée de 42 MW. Elle est alimentée au fioul lourd et permet de fournir de l’énergie à environ 479 111 personnes (36% de la population), selon les données de la BAD.

La capacité installée de l’Île Maurice est passée de 634 MW en 2013 à 847,44 MW à fin 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *