Maroc: Sound Energy revoit sa stratégie pour la mise en valeur du champ gazier Tendrara




L’entreprise compte commencer avec un mini plan de développement de la concession par l’exploitation d’un champ, pour une première production de gaz naturel liquéfié en 2021. Dans ce schéma, le gazoduc de 120 km est reporté une phase ultérieure

 

L’entreprise Sound Energy envisage de mettre en valeur le champ gazier onshore Tendrara, au Maroc, à partir d’un mini plan de production de gaz naturel liquéfié (micro LNG production plan), a appris Energies Media dans une note officielle de l’opérateur.

Le mini plan, révélé dans la mise à jour des activités de Sound Energy au 17 février 2020, prévoit de démarrer la production de gaz à partir d’un champ de la concession – TE-5. La ressource, qui sera liquéfiée avant d’être commercialisée, serait livrée à des consommateurs industriels et des distributeurs. 

Dans sa stratégie initiale, Sound Energy comptait revendre tout le GNL produit à Tendrara à l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE). Sur ce point, l’entreprise indique que les négociations se poursuivent mais qu’elle explore également d’autres options. 

La stratégie initiale prévoyait aussi une station de traitement et de compression de gaz ainsi qu’un gazoduc long de 120 km, relié au gazoduc Maghreb-Europe (qui traverse le Maroc jusqu’en Espagne, venant d’Algérie). Pour la station de traitement de gaz, l’entreprise est à la recherche de financements. En ce qui concerne le gazoduc, Sound Energy estime désormais qu’il pourra être intégré au mini plan à une date ultérieure compte tenu des délais plus longs de mise en oeuvre de cette infrastructure.

Pour Mohammed Seghiri, directeur général délégué de Sound Energy, il s’agit d’une “stratégie de développement rapide” pour commencer à rentabiliser les ressources de Tendrara en attendant un plan de développement complet “en temps opportun”.

D’après le responsable, l’entreprise espère prendre une décision finale d’investissement sur le mini plan avant la fin du deuxième trimestre 2020, pour une première production de GNL au courant de l’année 2021.

La concession Tendrara est développée en commun avec la concession Matarka, sur une superficie totale de 14 500 km², au sein du projet Grand Tendrara, dans la région de l’Oriental.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *