Satisfaite de ses tests au Maroc, Azelio compte commercialiser sa technologie de stockage d’énergie solaire à l’échelle industrielle




L’entreprise suédoise a annoncé, fin décembre, la réussite des tests à partir de sa solution permettant de stocker la chaleur, de la transformer et de produire de l’électricité à la demande (24h/24)

 

L’entreprise suédoise Azelio a annoncé, dans un communiqué publié le 30 décembre, avoir réussi à produire sa première électricité à partir de son dispositif de stockage d’énergie qu’elle expérimentait au Maroc, tout au long du quatrième trimestre 2019, sur le site de la centrale solaire de Ouarzazate (centrale solaire Noor).

Le “projet de vérification” d’Azelio au Maroc comprend deux modules sur le site, utilisés pour le stockage de l’énergie et ayant aussi pour rôle de convertir la chaleur stockée en électricité, électricité ensuite utilisée pour augmenter le stockage d’énergie thermique. Les modules intègrent un moteur Stirling qui convertit l’énergie thermique en électricité pouvant être fournie à la demande (24h/24).

Les unités de stockage sont chargées à l’aide de l’énergie produite par des panneaux solaires répartis sur 1000 mètres carrés. 

Le “système de stockage d’énergie thermique (TES) utilisant la technologie d’électricité solaire Stirling CSP” d’Azelio a été testé au Maroc dans le cadre d’un partenariat avec l’Agence marocaine pour l’énergie durable (Masen).

L’entreprise suédoise compte maintenant “industrialiser” sa technologie. Elle espère avoir les premières commandes dès 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *