Le Mali souhaite faire passer ses importations d’électricité de Côte d’Ivoire de 100 à 150 MW

“Le président nous a rassuré que la Côte d’Ivoire nous donnera 30 mégawatts pour le moment, les 20 autres mégawatts arriveront plus tard”, a indiqué le ministre malien des Mines, de l’Energie et de l’Eau, Lamine Seydou Traoré, à l’issue de l’audience avec Alassane Ouattara

 

Le gouvernement de transition au Mali a dépêché en Côte d’Ivoire lundi, 26 avril, le ministre des Mines, de l’Energie et de l’Eau, Lamine Seydou Traoré (photo, c), pour solliciter un soutien énergétique suite aux délestages que connaît son pays.

Le Mali, qui bénéficie depuis plusieurs années de 100 mégawatts de la part de la Côte d’Ivoire, demande 50 mégawatts supplémentaires. “Le président nous a rassuré que la Côte d’Ivoire nous a donnera 30 mégawatts pour le moment, les 20 autres mégawatts arriveront plus tard”, s’est félicité Lamine Seydou Traoré à sa sortie d’audience avec le chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara .

“Nous étions venus solliciter l’accompagnement et le soutien de la Côte d’Ivoire pour nous aider à rendre moins difficile cette période de canicule en concourant, toujours, à l’importation en énergie, reçue depuis des années de façon très régulière”, a-t-il expliqué.

Face à cette situation, le ministre malien a déclaré avoir reçu les assurances du président Alassane Ouattara, vis-à-vis du peuple malien, pour la résolution de cette crise, non seulement sur le plan structurel et mais aussi sur le plan conjoncturel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *