Mali : la mine d’or Syama va être équipée de solutions de Wärtsilä pour générer 40 MW hors réseau




Ces solutions – quatre blocs modulaires intégrant chacun un moteur semi-rapide Wärtsilä 32 – ont été commandées au groupe industriel finlandais par l’entreprise britannique Aggreko. Agenda: entre 2020 et 2022

 

Le groupe industriel finlandais Wärtsilä, a informé ce 16 décembre, qu’elle va fournir à l’entreprise britannique Aggreko quatre de ses nouvelles solutions de “blocs modulaires” pour la production d’électricité hors réseau dans une mine d’or au Mali.

Ces quatre blocs modulaires intègreront chacun un moteur semi-rapide Wärtsilä 32, pour générer 40 MW au total au sein de la mine d’or Syama, de la compagnie australienne Resolute Mining, au sud du Mali. 

La commande a été passée par Aggreko en novembre 2019 et il s’agit du “premier contrat” entre Wärtsilä et Aggreko depuis la signature d’un accord de coopération entre les deux entreprises en juin 2019. 

La solution de blocs modulaires de Wartsila remplacera les générateurs diesel actuellement employés dans la mine. 

Trois premiers blocs modulaires seront installés en 2020 pour une offre de 30 MW, et le quatrième sera installé en 2022. L’accord avec Aggreko comprend une option pour ajouter un cinquième bloc modulaire de 10 MW à la centrale électrique, précise Wärtsilä.

Les capacités des nouveaux générateurs d’électricité permettront de réaliser d’“importantes économies” sur les dépenses mensuelles de carburant et faciliteront par ailleurs “l’intégration des énergies renouvelables dans le système énergétique de la mine”, selon le groupe industriel finlandais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *