Malawi : l’ACA apporte une garantie contre un retard de paiement de l’acheteur d’énergie de la centrale solaire de Salima




La garantie émise par l’Agence pour l’assurance du commerce en Afrique au profit de JCM Matswani Solar Corp a une durée initiale de 10 ans et est fourni à hauteur de 78 millions de dollars

 

L’Agence pour l’assurance du commerce en Afrique (ACA) a fait bénéficier à JCM Matswani Solar Corp Limited, développeur de la centrale solaire de Salima (60 MWc), de son mécanisme de la Regional Liquidity Support Facility (RSLF). 

Il s’agit d’une “garantie de liquidité renouvelable qui pourra être utilisée en cas de retard de paiement de la part de l’acheteur d’énergie national, Electricity Supply Corporation of Malawi Limited (Escom)”, a expliqué l’ACA lors de l’annonce de cette garantie le 15 juillet.

La police de la RLSF aura une durée initiale de 10 ans au maximum. “La couverture de liquidité fournie par la RLSF facilitera un financement de projet à hauteur de 78 millions USD”, a complété l’Agence.

La construction de la centrale solaire de Salima est quasiment achevée. Sa mise en service est actuellement prévue pour le mois d’août 2021.

La centrale doit potentiellement fournir 60 mégawatts, pour une production moyenne annuelle estimée à 154 GWh. Elle est localisée à Kazimbe, dans la ville de Salima (région du Centre).

La centrale bénéficie d’un contrat d’achat d’électricité de 20 ans signé avec la société chargée de la fourniture d’électricité au Malawi Escom. Elle sera la première centrale solaire photovoltaïque du Malawi à être connectée au réseau.

Le projet est porté par JCM Matswani Solar Corp Limited – filiale du producteur indépendant d’électricité canadien JCM Power -, en partenariat avec InfraCo Africa et l’entreprise sud-africaine Matswani Capital. Les trois entités sont réunies au sein de la société JCM Matswani Solar Corp Limited

L’ACA, qui a apporté la garantie de liquidité renouvelable, est une institution panafricaine qui œuvre à l’amélioration du climat d’investissement dans de nombreux pays africains en réduisant les risques liés à l’investissement. 

L’Agence est ouverte à fournir un “soutien similaire” aux producteurs indépendants d’électricité à travers l’Afrique, a déclaré le directeur général de l’ACA, Manuel Moses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *