Madagascar: prêt de 81,3 millions d’euros de la BEI pour l’interconnexion électrique d’Antananarivo et Toamasina




La ligne de transport aérienne de 220 kV est prévue sur 270 kilomètres

 

 

La Banque européenne d’investissement (BEI) a approuvé un prêt de 81,3 millions d’euros en faveur de Madagascar, a informé la banque publique de l’Union européenne le 14 janvier dernier.

Le prêt est destiné à l’interconnexion électrique de la capitale Antananarivo avec la ville portuaire de Toamasina, une des cinq composantes de la première phase du Projet de renforcement et d’interconnexion des réseaux de transport d’énergie électrique à Madagascar (PRIRTEM I).

A travers ce soutien, la BEI fournit à Madagascar le cofinancement pour construire une ligne de transport aérienne de 220 kV, longue de 270 km, et des sous-stations associées pour relier “les réseaux électriques actuellement isolés de la capitale et du principal port maritime de Toamasina”

Le nouveau financement de la BEI, dans le domaine de l’énergie à Madagascar, s’ajoute au décaissement fait, en juillet 2020, de la deuxième tranche de 11,4 millions d’euros d’un prêt de 30 millions d’euros de la Banque visant à soutenir le projet d’extension de la centrale hydroélectrique d’Andekaleka. Le projet d’extension de la centrale d’Andekaleka vise à ajouter deux turbines – de 33 MW chacune – à l’infrastructure bâtie avec une puissance installée de 92 MW.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *