Lynn Laverty Elsenhans, première femme à siéger au sein du Conseil des directeurs de Saudi Aramco




La compagnie pétrolière saoudienne, contrôlée par l’Etat, a annoncé dimanche, 29 avril, la nomination de cinq nouveaux membres à son Conseil des directeurs, dont une femme

 

La compagnie pétrolière saoudienne Aramco, contrôlée par l’Etat, a annoncé dimanche, 29 avril, la nomination de cinq nouveaux membres à son Conseil de directeurs, dont une femme pour la première fois.

Il s’agit de Lynn Laverty Elsenhans (photo), 60 ans, qui a présidé de 2008 à 2012 le groupe pétrolier et pétrochimique américain Sunoco Inc, a indiqué Aramco dans un communiqué.

Mme Elsenhans a été directrice de l’entreprise de services pétroliers Baker Hughes jusqu’à juillet dernier et a siégé dans les conseils d’administration de plusieurs grandes compagnies pétrolières.

En 2009, le magazine Forbes avait classé Mme Elsenhans 10e parmi les femmes les plus puissantes du monde.

Les femmes occupent rarement de hautes fonctions dans le royaume conservateur saoudien.

Parmi les nouveaux entrants au Conseil des directeurs d’Aramco, composé de 11 membres, figurent le ministre saoudien des Finances Mohammed Al-Jadaan et le ministre de l’Economie et de la Planification Mohammed Al-Tuwaijri, précise un communiqué citant le ministre de l’Energie Khaled Al-Faleh qui préside le Conseil des directeurs d’Aramco.

Les autorités saoudiennes ont l’intention d’introduire en bourse jusqu’à 5% d’Aramco soit cette année, soit en 2019, mais la date exacte de cette opération n’est toujours pas connue. Le royaume espère générer environ 100 milliards de dollars à travers l’opération.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *