Le norvégien Shearwater reprend l’activité d’acquisition sismique marine du groupe parapétrolier français CGG




Le partenariat signé entre les deux sociétés le 08 janvier permet au groupe français de poursuivre sa stratégie de sortie des activités d’acquisition sismique

 

Le spécialiste français de géosciences pour l’industrie pétrolière CGG, a annoncé, le 08 janvier, la finalisation d’un partenariat dans l’acquisition sismique marine avec le groupe norvégien Shearwater GeoServices Holding.

Le « partenariat porte sur l’achat par Shearwater de 5 navires de haut de gamme, possédés conjointement par CGG Marine Resources Norge AS et Eidesvik Offshore ASA (“Eidesvik Offshore”), l’achat des équipements streamers de CGG et l’accès sécurisé de CGG à une capacité de navires pour ses futurs projets multi-clients », souligne le communiqué publié par le groupe parapétrolier français.

CGG compte par ailleurs achever, au courant du premier semestre 2020, la mise en place d’une joint-venture avec Shearwater sous la marque Sercel, qui sera destinée à “la fabrication, la commercialisation et le support technique dans le domaine des équipements streamers pour l’acquisition sismique marine”. 

Ce partenariat rentre dans la stratégie 2021 de CGG, qui vise à sortir le groupe des activités d’acquisition sismique (terrestre, fond de mer et marine). 

CGG a cédé son activité d’acquisition de données sismiques fond de mer à l’entreprise néerlandaise Fugro fin décembre 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *