Mozambique: la liquéfaction de gaz naturel à partir des gisements de la zone 4 envisagée en 2024




Le plan de développement de la phase 1 du projet Rovuma LNG a été soumis au gouvernement mozambicain, a informé Mozambique Rovuma Venture le 09 juillet

 

Mozambique Rovuma Venture S.p.A. a informé, le 09 juillet, avoir soumis un plan de développement de la phase 1 du projet Rovuma LNG au gouvernement mozambicain.

L’américain ExxonMobil, l’italien Eni et leurs partenaires comptent atteindre le closing financier en 2019 et démarrer la production de gaz naturel à partir des champs du complexe de Mamba dès 2024.

Le plan prévoit également la conception et la construction de deux trains de liquéfaction de gaz naturel qui pourront produire chacun 7,6 millions de tonnes de GNL par an.

Parallèlement à l’appropriation du plan, Mozambique Rovuma Venture poursuit les opérations de marketing et les négociations pour la signature des contrats d’achat et de vente du gaz naturel qui sera produit dans la zone 4.

Mozambique Rovuma Venture est pilotée par trois entités: ExxonMobil (35,7% des actions), Eni (35,7%) et CNODC Dutch Coöperatief U.A. (28,6%).

La co-entreprise détient une participation majoritaire dans l’association titulaire du permis de la zone 4 (Area 4), dans le bassin de la Rovuma, en eaux profondes, au nord du Mozambique.

L’association comprend: Mozambique Rovuma Venture S.p.A (70% des actions), la société sud-coréenne Kogas (10%), le portugais Galp Energy (10%) et la Société nationale des hydrocarbures de Mozambique, Empresa Nacional de Hidrocarbonetos (10%).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *