Libye: la phase 2 du projet Bahr Essalam sera achevée entre septembre et octobre 2018 (opérateur)




Les travaux en cours, menés par Mellitah Oil & Gas, permettront d’ajouter une capacité quotidienne de 400 millions de pieds cubes en portant ainsi la production totale du champ gazier à 1100 millions de pieds cubes de gaz standard par jour

 

Mellitah Oil and Gas, co-entreprise détenue équitablement (50/50) par l’italien Eni et la compagnie nationale libyenne de pétrole (NOC), compte mettre 10 nouveaux puits en production sur le champ gazier de Bahr Essalam (situé dans le bloc NC41 en mer Méditerranée, à environ 110 km au nord-ouest de la capitale Tripoli), d’ici au mois d’octobre 2018.

Ces nouveaux puits rentrent dans la phase 2 de développement du champ, dont l’achèvement est prévue “entre septembre et octobre”.

Eni et la NOC ont annoncé, le 05 juillet dernier, l’entrée en production du premier puits, “trois ans après la décision finale d’investissement”. Deux autres puits étaient prévus la semaine dernière; et sept autres le seront “d’ici le mois d’octobre 2018”.

Le développement de zones inexploitées du champ fait partie du projet “Bahr Essalam Phase 2”, qui vise, à terme, à rehausser la production quotidienne de 400 millions de pieds cubes standard de gaz.

La production totale de ce champ, dont la phase 1 a été mise en production en 2005 avec 26 puits, passera ainsi à 1100 millions de pieds cubes de gaz standard par jour.

Le gaz issu du champ est destiné à l’alimentation des centrales électriques libyennes. Il est est préalablement séparé et traité en mer sur la plateforme Sabratha avant d’être acheminé vers la centrale à terre de Mellitah. Bahr Essalam fournit aussi des condensats de gaz naturel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *