Liberia/Prospection d’hydrocarbures: données sismiques 3D retraitées pour deux blocs attendues au T2 2023




La campagne sismique, sur plus de 5100 km2 au sein des blocs 8 et 9, sera menée par la société de géophysique norvégienne TGS

 

La Compagnie pétrolière nationale du Liberia (National Oil Company of Liberia, Nocal) a accordé un contrat à la société de géophysique norvégienne TGS pour le retraitement de plus de 5 100 km2 de données sismiques 3D, au sein des blocs 8 et 9 au large du pays d’Afrique de l’Ouest. 

L’annonce a été faite par TGS le 19 mai dernier. Le montant du contrat n’a pas été divulgué. 

L’opération vise à fournir une meilleure image des réservoirs pour mieux mettre en valeur “le potentiel d’hydrocarbures” de l’offshore libérien, a indiqué TGS. 

L’enquête a commencé au mois de mai et les données finales sont attendues au deuxième trimestre 2023. Ces données vont permettre de soutenir les négociations directes entamées depuis juin 2021 par l’Autorité de régulation du secteur pétrolier du Libéria (Liberia Petroleum Regulatory Authority, LPRA) – en partenariat avec la Nocal – pour les licences d’exploration de tous les blocs offshore situés dans les bassins Harper et Liberia, des régions inexplorées. 

D’après les précisions fournies par TGS, il s’agit de 33 blocs disponibles et s’étendant chacun sur une superficie maximale de 3 500 km2.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *