Lampadaires solaires: des Marocains prospectent au Gabon




Des responsables de la société Agamine ont été reçus par le ministre gabonais de l’Intérieur le 18 janvier. Le président de la République, Ali Bongo, a promis de mettre en place au Gabon, d’ici mars 2018, 5 000 lampadaires solaires dans des zones rurales et certaines villes

 

Des responsables de la société marocaine Agamine  – qui fournit des panneaux solaires photovoltaïques – ont présenté leurs services, le 18 janvier dernier, au ministre de l’Intérieur, de la Sécurité, chargé de la Décentralisation et du Développement local du Gabon, Lambert-Noël Matha.

Selon le service de presse du ministère gabonais de l’Intérieur, le ministre était entouré de ses collaborateurs dont le secrétaire général, le directeur de Cabinet et les Commandants en chef et en second chargés des unités opérationnelles des forces de Police nationale.

La mission de la société marocaine Agamine au Gabon fait suite à l’annonce faite, le 31 décembre 2017, par le président de la République, Ali Bongo.

“D’ici mars 2018, 5 000 lampadaires solaires seront déployés sur tout le territoire national, en fonction des besoins préalablement identifiés. Ce projet vise non seulement à réduire le taux d’insécurité dans nos villes et dans nos campagnes, mais aussi à redynamiser certains quartiers”, avait expliqué le chef de l’Etat dans son discours à la Nation.

Le projet cible spécifiquement des zones rurales et certaines villes “présentant des insuffisances en matière d’éclairage public”. Un recensement de ces zones n’a pas encore été cependant officiellement présenté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *