La société française EDF et la britannique Bboxx vont commercialiser des pompes à eau solaires au Togo




L’activité, subventionnée à hauteur de 50% par le gouvernement, cible 5 000 agriculteurs dans des zones situées en dehors des réseaux de distribution d’électricité

 

 

L’électricien français EDF et l’entreprise britannique Bboxx, spécialisée dans l’installation de kits solaires autonomes, ont annoncé jeudi, 17 décembre, qu’elles allaient commercialiser au Togo des pompes à eau solaires destinées au agriculteurs. « Bboxx et EDF élargissent leurs activités togolaises à la commercialisation des pompes à eau solaires, permettant ainsi à des milliers d’agriculteurs de bénéficier de solutions d’irrigation durables », indiquent les deux entreprises dans un communiqué commun.

Le gouvernement togolais subventionnera à hauteur de 50% les systèmes d’irrigation pour 5 000 agriculteurs dans des zones situées en dehors des réseaux de distribution d’électricité. EDF et Bboxx s’étaient alliés dans le pays en 2018, créant une coentreprise.

« Bboxx EDF Togo assurera le déploiement des pompes fournies par l’expert d’irrigation solaire et partenaire d’EDF au Kenya – SunCulture – ainsi que le montage des dossiers de financement pour ses clients », expliquent les entreprises.

Depuis fin 2016, EDF s’est lancé en Afrique sur le marché de la production autonome, « off grid » en anglais, c’est-à-dire déconnectée du réseau électrique et donc indépendante des infrastructures centralisées comme les centrales au fioul ou au charbon.

Le gouvernement togolais a lancé en 2018 un ambitieux plan d’électrification pour le pays, en partenariat avec le secteur privé: l’objectif est d’atteindre 100% de couverture d’ici à 2030. Dans de nombreuses zones rurales d’Afrique, les habitants n’ont pas encore accès à l’électricité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *