Kenya: vers de nouveaux tarifs d’électricité




Le ministre de l’Energie, Charles Ketter, a annoncé cette semaine que la compagnie de distribution d’électricité présentera de nouveaux tarifs en mai 2018. Résultat de nombreuses plaintes

 

Kenya Power, la principale compagnie de distribution d’électricité au Kenya, va présenter une nouvelle grille des tarifs d’électricité, a annoncé le ministre de l’Energie, Charles Ketter, cette semaine, au cours d’une conférence de presse donnée dans le comté de Kakamega, rapporte le journal The Standard.

Cette grille, qui devrait ramener à la baisse les tarifs de certaines catégories de clients, sera présentée au mois de mai en accord avec les points de vue de la Commission de régulation de l’électricité, a indiqué le ministre, dont le département est représenté au conseil d’administration de Kenya Power.

La baisse est prévue pour les clients “basse et grande puissance”, mais par pour les clients commerciaux, a-t-il prévenu.

L’annonce fait suite à de nombreuses plaintes de clients qui disent avoir noté une hausse des tarifs depuis le second semestre 2017. Une organisation de consommateurs a porté plainte en justice à cet effet, et aussi pour des problèmes de distribution, contre Kenya Power en début d’année.

La Fédération des consommateurs du Kenya (Consumers Federation of Kenya en anglais, Cofek) a par ailleurs lancé une pétition en ligne à l’adresse du chef de l’Etat, Uhuru Kenyatta, pour dénoncer les manquements attribués à Kenya Power: factures élevées et erronées, relevés de compteurs incohérents, pannes fréquentes, mauvais service-client, entre autres.

D’après des données de Kenya Power, 4,5 millions de clients actuels de la compagnie utilisent les compteurs électriques prépayés, tandis que les consommateurs enregistrés dans les formules postpaid sont au nombre de 2,2 millions.

Environ 65% de tous les recouvrements des offres prépayées s’effectuent par le biais de numéros de téléphone de l’entreprise; les agents ne se déplaçant que pour les 35% restants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *