Kenya: le port et le terminal pétrolier de Lamu seront achevés en juin 2021 (officiel)

Information de l’Autorité portuaire du Kenya (KPA). Les travaux sont conduits par la China Communications Construction Company

 

 

Un port maritime construit par la Chine dans le comté côtier de Lamu (sud-est), où se trouvent des blocs pétroliers, sera opérationnel en juin, a déclaré lundi, 12 avril, un responsable de l’Autorité portuaire du Kenya (Kenya Port Authority, KPA).

La China Communications Construction Company (CCCC) a déjà achevé la construction des trois premiers postes d’amarrage du port, a déclaré à Xinhua Bernard Osero, responsable des affaires générales de la KPA.

“Le port de Lamu sera spécialisé dans la manutention des conteneurs et des cargaisons de pétrole entre l’arrière-pays et le reste du monde”, a-t-il précisé.

Cette nouvelle installation permettra au Kenya de devenir une passerelle de choix pour l’Ethiopie, le Soudan du Sud et la Somalie, a relevé M. Osero.

“Le port de Lamu complétera également le port existant de Mombasa, car il s’agit d’un port en eaux profondes qui peut accueillir de plus grands navires”, a-t-il ajouté.

D’après Bernard Osero, le gouvernement kényan considère par ailleurs le port de Lamu comme une infrastructure clé qui reliera l’Afrique de l’Est et l’Afrique de l’Ouest par la route et le rail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *