Kenya: la livraison de la centrale solaire de Garissa (54 MW) prévue au cours du dernier trimestre 2018




Réalisée par la société chinoise China Jiangxi Corporation for International Economic and Technical Cooperation (CJIC), elle pourra alimenter en énergie jusqu’à 625 000 ménages

 

La centrale solaire photovoltaïque de 54 mégawatts, en construction dans le comté de Garissa (nord-est du Kenya), pourra être livrée au quatrième trimestre de l’année en cours. C’est du moins l’expectative présentée par le président de la Rural Electrification Authority (REA) – l’agence d’électrification rurale du Kenya – Simon Gicharu, cité par plusieurs médias kényans ces dernières semaines.

La centrale est en construction depuis septembre 2016. Le projet est exécuté par la société China Jiangxi Corporation for International Economic and Technical Cooperation (CJIC).

Le projet est financé par la Banque d’import-export de Chine (Exim Bank of China), à travers un prêt concessionnel de 13 milliards de shillings kenyans (environ 135 millions de dollars américains).

C’est la plus grande centrale photovoltaïque présente en Afrique de l’Est.

L’électricité qui sera fournie à Garissa sera distribuée par Kenya Power, la compagnie de distribution d’électricité, qui a signé un contrat d’achat d’électricité sur 25 ans avec CJIC.

L’énergie qui sortira de la centrale sera vendue à 12 shillings kényans (0,12 dollar américain) par kWh, soit 08 shillings de moins (0,08 dollar) par rapport à la même énergie fournie grâce à des générateurs diesel au Kenya. Cette dernière aurait coûté 20 shillings (0,2 dollar) par kWh.

Selon la CJIC, la centrale électrique de Garissa, une fois achevée, produira plus de 7 600 kWh d’électricité par an et réduira les émissions annuelles de CO2 de 64 190 tonnes .

Déployée sur 85 hectares, elle pourra alimenter en énergie environ 625 000 ménages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *