Kenya: KenGen prépare l’appel d’offres pour la réalisation d’une centrale géothermique de 140 MW à Olkaria

La centrale bénéficiera d’un contrat de fourniture de vapeur d’une durée de 25 ans et d’un contrat d’achat d’électricité de 25 ans également

 

La Compagnie de production d’électricité du Kenya (Kenya Electricity Generating Company, KenGen) prépare l’appel d’offres pour la réalisation de la centrale géothermique d’Olkaria (140 MW), après avoir clôturé, le 21 février dernier, la réception des dossiers de pré qualification.

L’appel d’offres portera sur le financement, la construction, la mise en service, le fonctionnement et la maintenance de cette centrale prévue dans le comté de Nakuru, à 120 km au nord-ouest de la capitale Nairobi, a appris Energies Media auprès de l’entreprise publique.

Le projet comprend aussi une ligne de transport de 220 kV, sur une longueur d’environ 3,75 km, qui ira de la centrale à la sous-station électrique d’Olkaria 1 AU.

Le contrat envisagé, dans le cadre d’un partenariat public-privé, sera en mode BOOT (construction, possession, exploitation et transfert).

Le soumissionnaire retenu à l’issu de l’appel d’offres sera invité à signer les accords du projet. L’entreprise publique compte sélectionner le développeur d’ici à la fin de l’année 2020.

KenGen compte prendre une participation de 25% dans la société ad hoc qui sera constituée pour le projet.

KenGen fournira la vapeur à la centrale sur la base d’un contrat de 25 ans. Energies Media a appris de source institutionnelle que 28 puits ont déjà été forés, pouvant fournir 100% de la capacité envisagée.

L’énergie de la centrale sera achetée par la principale compagnie de distribution d’électricité du Kenya (Kenya Power) sur la base d’un contrat d’achat d’électricité de 25 ans.

Selon KenGen, le Kenya disposait, à fin octobre 2019, d’une puissance installée de 2 712 MW, assurée principalement par les centrales thermiques (808 MW), l’hydroélectricité (826 MW), l’énergie géothermique (663 MW), l’éolien (336 MW) et d’autres sources (79 MW). Le taux d’accès à l’électricité, à la même période, s’élevait à 75%. le pays d’Afrique de l’Est compte fournir l’électricité à l’ensemble de sa population d’ici à 2022.

KenGen et Kenya Power sont des entreprises détenues majoritairement par le gouvernement kenyan. La première produit environ 75% de l’électricité du Kenya et revend cette énergie à Kenya Power, qui la distribue aux consommateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *